Public
Durée
Pré-requis

Aides-soignants, aide médico-psychologiques et auxiliaires de vie sociale intervenant auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

140 heures réparties sur 20 journées de 7 heures

Etre titulaire du diplôme d’Aide-Soignante, d’Aide Médico-Psychologique ou d’Auxiliaire de Vie Sociale et avoir 3 ans d’expérience

Objectif général


  • Acquérir les compétences nécessaires à la fonction d’assistant de soins en gérontologie

Objectifs pédagogiques


  • Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne
  • Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie
  • Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues
  • Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé
  • Réaliser des soins quotidiens en utilisant des techniques appropriées

Démarche proposée


Le programme proposé correspond au référentiel de formation annexé (annexe IV) à l’arrêté du 23 juin 2010 relatif à la formation préparant à la fonction d'assistant de soins

DF1 : Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne (35 heures)

  • La maladie d’Alzheimer et maladies apparentées
    • Définition
      • Données épidémiologiques et socio-économiques
      • Implications socio-économiques
      • Analyse et reconnaissance des troubles cognitifs
      • Le diagnostic
    • La maladie et son évolution 
      • Les différents stades de la maladie
      • Présentation
      • Classification
      • Prévalence, Incidence, indicateurs de santé
    • Notion de démence
      • Les différentes démences
      • Troubles du comportement
      • Dépendance, autonomie
    • Les troubles cognitifs inhérents aux différentes maladies 
      • Troubles de la mémoire (amnésie)
      • Troubles de l'attention
      • Désorientation dans le temps et dans l'espace (par ex, fugue)
      • Troubles du raisonnement, du jugement
      • Troubles de l'organisation, planification, anticipation, apathie (exécutifs)
      • Troubles du langage (aphasie)
      • Troubles des gestes (apraxie)
      • Troubles de la reconnaissance (agnosie)
      • Troubles de la non reconnaissance de la maladie (anosognosie)
  • Les droits de la personne et les devoirs du professionnel
    • Les grands principes
      • Droits et protection des personnes
      • Les principes d’humanité, de respect et de dignité
      • Principe d’autonomie
      • La citoyenneté
    • Les textes législatifs et réglementaires
      • Le respect des droits à travers la Loi de 2 janvier 2002
      • Réglementation sur les majeurs protégés…
      • Notion de personne de confiance
    • Réflexion sur l’éthique de l’accompagnement
    • Les devoirs du professionnel
      • Discrétion professionnelle
      • Secret professionnel
      • Secret partagé
      • Signalement et suspicion de maltraitance
  • Le projet individualisé
    • Approche des méthodes et techniques d'élaboration et de mise en œuvre du projet individualisé pour une personne qui ne peut plus s’exprimer de manière cohérente
    • Recueil des éléments relatifs au vécu de la personne : habitudes de vie croyances, coutumes facteurs anxiogènes pour la personne, valeurs de vie
    • Observation d'une situation, professionnelle (à domicile, en institution) collecte et sélection des informations,
    • Analyse des informations recueillies
    • Prise en compte des compétences de la personne, de son degré d’autonomie, de ses capacités   repérées, présentation de l’échelle des activités de la vie quotidienne (IADL et ADL)
    • Participation à l’élaboration du projet individualisé en liaison avec l’encadrement et la personne et définition des priorités d’action en fonction des besoins
    • Planification, organisation et adaptation de l'intervention en lien avec l'encadrement et /ou le réseau d'intervenants et la personne,
    • Participation à l’évaluation du projet individualisé
    • Le rendu compte de l’intervention
  • Travailler avec la famille / l’aidant
    • Rôle de la famille / de l’aidant 
    • La particularité de la relation entre l’aidant principal et le malade
    • Communication adaptée
    • Aide aux aidants et solutions de répit
  • Les réseaux et des différentes structures et services d’accueil
  • Le maintien à domicile et l’entrée en institution
    • Différentes formes de maintien à domicile
    • Leur spécificité
    • Leurs limites
    • Question de l’entrée en institution : causes et conséquences
  • Travailler en équipe pluri-professionnelle
    • Le travail avec l’infirmière, le psychomotricien, l’ergothérapeute, le psychologue… : coordination du travail en équipe pluridisciplinaire
    • Les rôles et limites de compétences
    • L’apport spécifique de chacun des professionnels
    • Les transmissions, la continuité des soins
    • Les réunions : d’équipe, de coordination

DF2 – Aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie (21 heures)

  • La relation d’aide 
    • L’instauration d’une relation visant au maintien de l’autonomie et du lien social
    • Notion d’isolement social
    • La nature de la relation de confiance,
    • L’empathie (définition, principes et obstacles)
  • Les particularités de l’accompagnement d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer
    • Le partage d’informations
    • Limites de responsabilité (finances,..)
    • La connaissance de soi et l’autoprotection
    • La prévention de l’usure et le recours à l’aide
    • Problèmes de sécurité, prévention et gestion des risques et des chutes
  • Accompagner la personne lors des différents moments de la journée, en veillant à l’orientation dans le temps et dans l’espace et à la prise en compte de la vie affective
    • Le lever, le coucher, la nuit, le rythme jour / nuit et compréhension des changements de rythmes
    • Les réactions humaines physiques et psychologiques pour le patient et la famille, les émotions
    • La toilette et l’habillage chez une personne désorientée
    • Les soins d’hygiène, de confort, l’incontinence, l’élimination…
    • Les techniques de  bien être
    • L’entretien du cadre de vie, le respect des rythmes et des  habitudes de vie
    • La sieste, le repos
    • Les aides techniques adaptées (lunettes, prothèses auditives…)
    • L’accompagnement lors des activités complexes
      • Déplacements, transports, démarches administratives courantes
      • Activités de loisir
      • Usage du téléphone
      • Les tâches domestiques et des tâches ménagères
      • L’environnement, sécurité et prévention des accidents domestiques 
      • Les crises, fugues et déambulation
  • L’alimentation et l’état nutritionnel
    • Introduction : la perte de poids (causes, impact de la maladie, conséquences…)
    • Intérêt de la surveillance de l’état nutritionnel
    • Evaluation de l’état nutritionnel et dépistage de la dénutrition
    • Le repas : élaboration de menus adaptés, alimentation et respect des cultures et des rites
      • L’aspect thérapeutique
      • L’aspect convivial
      • Le sens du repas, installation, gestes et postures adaptés,
      • Organisation du repas (domicile institution)
      • Troubles de la déglutition
      • Refus alimentaire

DF3 : Mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues (28 heures)

  • Vie collective
    • Dynamique de groupe
    • Gestion des relations
    • Gestion des conflits
  • La famille :
    • L’évolution sociologique de la famille
    • Les situations de handicap et la famille
    • Vieillissement et famille (dont liens intergénérationnels conflits familiaux)
    • Les relations des professionnels avec les familles : enjeux personnels et partenariat
    • Analyser les représentations psychosociales du handicap, du vieillissement et de la démence
  • Socialisation et inscription dans la vie citoyenne
    • Identifier les différentes dimensions de l’accessibilité
  • Techniques éducatives et projet d’activité
    • Adopter une communication adaptée
    • Causes
    • Difficultés
    • Les différents modes de communication
    • La communication adaptée
  • Définition etobjectifs des principales activités
    • Activités cognitives
    • Activités motrices
    • Activités sociales
    • Activités sensorielles
  • Organisation des activités
    • Notions d’apprentissage et de pédagogie (outils et stratégies)
    • Travail de réflexion sur l’impact de la désorientation dans la vie quotidienne,
    • Approche des objectifs d’une action d’animation (par ex ; favoriser la dignité, la recherche de responsabilité, la sensation d’utilité, favoriser le lien social…)
    • Donner du sens aux actions menées
    • Protocole et personnalisation des  activités
    • Méthodes (appropriation de la méthodologie de construction de micro-projet)
    • Techniques d’animation et projet d’animation
    • Evaluation

DF4 – Comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé (28 heures)

  • Les manifestations de la maladie
  • Les notions essentielles
    • Anatomie et physiologie du corps humain : les organes des sens, les systèmes neuromusculaire, osseux, cardio-circulatoire, respiratoire, uro-génital, digestif, endocrinien
    • Anatomie et physiologie de la peau et des muqueuses
  • Notion de Maladie
    • Lien entre santé et maladie ;
    • Maladie somatique et maladie psychique ;
    • Les processus pathologiques ;
  • Les situations pathologiques et les conséquences sur l’état clinique de la personne :
    • La maladie aiguë
    • La maladie chronique
    • Les situations d’urgence
    • Les situations de fin de vie
    • La douleur et son expression
    • La souffrance, le deuil
  • La démarche d’observation d’une situation : signes cliniques, changement de l’état clinique, alerte et urgence 
    • Signes d’alerte
    • Surveillance des signes cliniques : couleur de la peau et des téguments, vomissements, selles, urines.
    • Observation de la douleur et du comportement (échelles d’hétéro – évaluation)
  • Evaluation
    • Techniques et outils d’évaluation (NPI, MMSE…)
    • Causes d’un changement brutal de comportement
    • Niveau d’autonomie
  • Les signes psychologiques et comportementaux : Repérage, compréhension, éléments favorisants et conduites à tenir
    • Signes dépressifs / anxiété / apathie
    • Impulsivité / irritabilité
    • Agitation / agressivité (par exemple, opposition aux soins)
    • Idées délirantes / hallucinations / troubles de l'identification
    • Désinhibition / exaltation
    • Troubles moteurs / déambulation / errance (par ex. : risque de chute)
    • Troubles du sommeil / de l'appétit / sexualité
  • Fonctions cognitivo - comportementales

DF5 – Réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées (28 heures)

  • Situation de soins
  • Notions élémentaires sur les principales pathologies gériatriques  associées :
    • Intrication des pathologies
    • Nature et particularités de leur prise en charge dans le cas d’association avec la maladie d’Alzheimer
    • Poly médicamentation
  • Notions de pharmacologie :
    • Classes et formes des médicaments non injectables ;
    • Modes d’administration des médicaments et conséquences de la prise sur l’organisme.
    • Rôle de l’assistant de soins en gérontologie dans l’administration des médicaments
  • Démarche de soins.
    • Protocoles de soins.
    • Règles d’hygiène et de sécurité dans les soins.
    • Règles de prise en charge d’une personne inconsciente.
    • Lavage antiseptique des mains.
    • Hygiène de l’environnement
  • Techniques de soins appropriées à la maladie d’Alzheimer
    • Soins appropriés en cas de troubles du comportement : les thérapeutiques non médicamenteuses et notamment les techniques cognitivo-comportementales
    • Soins d’hygiène
    • Soins de confort
    • Elimination
  • Dimensions éthiques
    • Notions de maltraitance et de bientraitance
    • Consentement de la personne et refus d’aide et de soins, opposition
    • Acharnement thérapeutique et abandon thérapeutique
    • Douleurs et soins palliatifs
  • Problèmes de fin de vie

Moyens mis en œuvre


  • Apports théoriques sous forme d’exposés suivis d’échanges
  • Jeux de rôle filmés suivis de débriefing
  • Etudes de cas à partir des situations professionnelles proposées par les participants ou le formateur
  • Vidéo
  • Bibliographie
  • Support de stage qui sera un outil d’aide au quotidien