Public
Durée
Pré-requis

Tout professionnel du secteur médico-social intervenant auprès des personnes âgées et leurs familles

21 heures réparties sur 3 journées de 7 heures

Cette formation ne nécessite pas de pré-requis

Objectif général


  • Optimiser sa communication afin d’offrir un service de qualité à la personne âgée et à sa famille

Objectifs pédagogiques


  • Appréhender la personne âgée dans ses aspects psychologiques et psychopathologiques
  • Mesurer les enjeux de la relation avec les familles
  • Identifier les bouleversements familiaux face à la dépendance
  • Considérer la famille comme un partenaire
  • Adapter sa communication : la clef de la relation avec les familles et la personne âgée
  • Développer son assertivité pour anticiper et gérer les conflits avec la personne âgée et sa famille
  • Communiquer en phase de fin de vie avec la personne âgée et la famille
  • Analyser l’impact de l’accompagnement de la personne âgée sur le vécu des professionnels
  • Repérer les facteurs de risque de maltraitance

Démarche proposée


Appréhender la personne âgée dans ses aspects psychologiques et psychopathologiques

  • Définir les notions de dépendance et d’autonomie
  • Comprendre le parcours de vie et les réaménagements psychologiques chez le sujet âgé
  • Se familiariser avec la clinique de la personne âgée
  • Identifier et réagir face aux manifestations psychopathologiques du grand âge

Mesurer les enjeux de la relation avec les familles

  • Réflexion quant aux enjeux d’une bonne relation avec les familles
    • Niveau de satisfaction des relations avec les familles
    • Les plaintes les plus courantes
    • Gestion à la fois du devoir d’information et du devoir de réserve
    • Les conséquences de relations difficiles avec les familles
  • Conclusion sur les enjeux des relations avec les familles
    • Créer un climat de confiance
    • Avoir une bonne coopération avec les familles
    • Faciliter les conditions et l’efficacité du travail au quotidien
    • Donner une bonne image de sa structure

Identifier les bouleversements familiaux face à la dépendance

  • La famille : un ensemble de liens
  • L’impact des bouleversements occasionnés par la dépendance sur la dynamique familiale
  • Les différents « types » de famille
    • La famille « idéale » (bienveillante, disponible…)
    • La famille « ambivalente » (fluctuations d’humeur…)
    • La famille désemparée et épuisée
    • La famille exigeante
    • La famille maltraitante, absente
    • La famille envahissante
  • L'inversion des rôles parents – enfants
  • La notion d’aidant naturel et d’ « enfant désigné »

Considérer la famille comme un partenaire

  • Réflexion sur le rôle, la place des professionnels et ses limites auprès de la personne âgée
  • Les potentialités créatrices de la relation professionnel/famille
  • Entendre et comprendre les demandes et besoins de la personne âgée et de sa famille
  • Maintenir des positionnements neutres sur les rapports entre la personne âgée et sa famille
  • Passer le relais aux professionnels et sentiment de culpabilité
    • Que recèle vraiment le "sentiment d'abandon" vécu par les familles ?
    • Comment expliquer aux familles qu'elles ont fait le "bon choix" en confiant leur parent à des professionnels
    • Comment parler avec les familles de cette culpabilité ?
    • Développer une attitude empathique face à l’épuisement des proches
  • Identifier les opportunités de coopération
  • Les vulnérabilités réciproques des professionnels et de la famille : miroirs relationnels

Adapter sa communication : la clef de la relation avec les familles et la personne âgée

  • Qu’est-ce que communiquer ?
  • Les quatre principes fondamentaux de la communication pragmatique
  • L’échange et l’intercompréhension
    • La cohérence du discours
    • Le contexte
    • Le savoir commun
    • Aller à la rencontre du cadre de références de l’autre (personne âgée, famille)
    • La co-construction du discours
  • Le langage verbal et non verbal
  • Les conséquences du vieillissement « normal » et pathologique sur la communication de la personne âgée
  • L’écoute active (techniques de questionnement, reformulation, synchronisation)
  • La relation d’aide selon Carl Rogers (congruence, authenticité, acceptation inconditionnelle, empathie)

Développer son assertivité pour anticiper et gérer les conflits avec la personne âgée et sa famille

  • Distinguer la situation, la personne et son comportement
  • Analyser les sources de conflits famille/professionnel
  • Identifier les moments et sujets sensibles pour les familles
  • Analyser et gérer les plaintes et réclamations
  • Identifier les logiques de l'agressivité chez la personne âgée et/ou la famille
  • Savoir recevoir et traiter une critique négative (justifiée, non justifiée, floue)
  • Répondre aux demandes impossibles et savoir dire non
  • Utiliser la méthode du recadrage
  • Analyser ses propres réactions
  • Gérer son propre stress : quelques outils

Communiquer en phase de fin de vie avec la personne âgée et la famille

  • Savoir se situer dans l’espace de communication
    • Entre empathie et distance relationnelle
    • Entre présence professionnelle et respect de la sphère intime de la famille
  • Les manifestations comportementales et relationnelles des familles face à la souffrance
  • Les signes de reconnaissance au travers des gestes, des mots ou des actes simples

Analyser l’impact de l’accompagnement de la personne âgée sur le vécu des professionnels

  • Stratégies et mécanismes de défense mobilisés par les professionnels (mensonge, fausse réassurance, banalisation…)
  • Prévenir l’épuisement des professionnels (burn-out)
  • La reconnaissance de ses propres limites en lien avec sa propre histoire personnelle

Repérer les facteurs de risque de maltraitance

  • Les facteurs de risque de maltraitance et les mécanismes relationnels en jeu
  • La protection et la prévention : le réseau ALMA

Élaborer son plan d'actions

  • Identifier ses axes d'amélioration
  • Se fixer des objectifs de progrès réalistes : la méthode des petits pas

Conclure

  • Rédaction d’un guide des bonnes pratiques professionnelles

Moyens mis en œuvre


  • Apports théoriques sous forme d’exposés suivis d’échanges
  • Jeux de rôle suivi de débriefing
  • Etudes de cas à partir des situations professionnelles proposées par les participants ou le formateur
  • Rédaction d’un guide des bonnes pratiques professionnelle
  • Support de stage qui sera un outil d’aide au quotidien