Public
Durée
Pré-requis

Professionnels du secteur de la petite enfance : auxiliaires puéricultrices, éducateurs jeunes enfants, animateurs…

14 heures réparties sur 2 journées de 7 heures

Cette formation ne nécessite pas de pré-requis

Objectif général


  • Favoriser l’éveil des tout-petits par le conte

Objectifs pédagogiques


  • Cerner la structuration du conte pour se préparer à la narration
  • Identifier les bienfaits du conte pour le développement de l’enfant
  • Appréhender les techniques de narration spécifiques pour donner vie au conte
  • Se créer une boîte à conte
  • Imaginer de nouveaux contes

Démarche proposée


Cerner la structuration du conte pour se préparer à la narration

  • Ecouter un conte pour en analyser les fondements : « Mon crabe de cœur » (Sandrine et Christiane Benjamin)
  • Cerner les fonctions narratives du conte
  • Identifier les cinq séquences du conte
    • La situation de départ
    • L'élément déclencheur
    • Les épreuves que le héros doit traverser
    • La solution
    • La situation finale
  • Délimiter la typologie des personnages clés d’un conte

Identifier les bienfaits du conte pour le développement de l’enfant

  • Appréhender l’importance de la parole et des mots
  • Accompagner la construction de la personnalité
  • Apprivoiser les peurs archaïques
  • Apprendre l’importance de la transmission
  • Comprendre l’identification de l’enfant aux personnages
  • Mettre en ordre un monde chaotique
  • Développer l’écoute active
  • Répondre au besoin de l’imaginaire

Appréhender des techniques de narration spécifiques pour donner vie au conte

  • Narrer un conte est un jeu d’acteur
  • Aborder les difficultés à conter et oser franchir le pas
  • Trouver un conte adapté à l’enfant et qui plaît au conteur pour capter l’attention
  • Déterminer les précautions à prendre avant de conter
  • Aménager l’espace
  • Réveiller son corps par des exercices de relaxation
  • Poser l’ambiance
  • Ouvrir la séance conte : les formulettes
  • Symboliser le personnage
  • Moduler sa voix : les mots graves, forts, faibles, aigus ; le rire ; la respiration, le rythme, l’intonation…
  • Utiliser un vocabulaire riche pour favoriser les représentations mentales
  • Marquer les silences
  • Joindre le geste à la parole : expression corporelle (la danse des trois verbes ; 1.2.3 statues…)
  • Se déplacer dans l’espace
  • Utiliser des supports pour favoriser la compréhension des images mentales
  • Fermer la séance conte : les formulettes

Créer une boîte à conte

  • Identifier les caractéristiques d’une boîte à conte
    • L’entrée plastique (traduire plastiquement les émotions)
    • La codification de l’image (représenter les personnages, les lieux et les objets)
  • Permettre à l’enfant d’utiliser la boîte à conte comme support de compréhension et d’interprétation

S’inspirer du conte « Mon crabe de cœur » pour imaginer de nouveaux contes

Moyens mis en œuvre


  • Apports théoriques et méthodologiques sous forme d’exposés suivis d’échanges
  • Supports documentaires
  • Mises en situation à partir de jeux individuels et collectifs : respiration, voix, rythme, aisance corporelle…
  • Mises en situation où chacun expérimente « l’enjeu et le rituel » du conteur
  • Echanges en groupe sur l’expérience vécue et les éventuelles difficultés rencontrées
    • Support de stage qui sera un outil d’aide au quotidien